header small

L’histoire mouvementée de la reconnaissance officielle des crimes de Vichy contre les Juifs (autour de la commémoration de la rafle du Vel’ d’Hiv’)

Anna Senik, L’Harmattan, 2013, 80 p., 13 €
Ce petit livre est l’historique du Comité Vel’d’Hiv’ 42, écrit par l’un de ses fondateurs. Le comité avait pour but la reconnaissance par la France de sa responsabilité dans la persécution des Juifs durant l’occupation allemande.

Il fallut attendre les années 70 pour que le problème soit posé, occulté qu’il était par « le mythe gaullo-communiste » d’une France unanimement résistante. Ce fut la première bataille de la repentance, guerre qui s’est ensuite beaucoup développée. Battre sa coulpe sur la poitrine des ancêtres est devenu notre spécialité, sans que nous pensions aux fautes que nous sommes en train de commettre nous-mêmes. La question posée demeure : le crime  est-il imputable au régime de Vichy ou à la France ? On sait que François Mitterrand l’imputait à Vichy et que Jacques Chirac, lors de la commémoration du 16 juillet 95, en accabla la France. À chacun de juger.
CLB
19-Jui-2014

Les écrivains combattantsLes Écrivains Combattantsapollinaire

18, rue de Vézelay 75008 PARIS - Tél : 01 53 89 04 37 - Fax : 01 53 89 04 00
aec(a)unc.fr
Relations | Mentions légales | Contact | Plan du site
Création du site internet Com' C'est Simple Agence de communication 91Com' C'est Simple !

Les Écrivains Combattants

18, rue de Vézelay 75008 PARIS - Tél : 01 53 89 04 37 - Fax : 01 53 89 04 00
aec(a)unc.fr
Mentions légales | Contact | Plan du site | Création Com' C'est Simple Agence de communication 91Com' C'est Simple !