header small

Les sentinelles, roman

Bruno Tessarech, Grasset, 2009, 380 p., 19 €
Un roman ? Plutôt une enquête, habilement présentée. Le propos est simple et tragique : pourquoi le sort des Juifs d’Europe a-t-il si peu ému l’Occident avant 1939 et pourquoi les Alliés, durant la Seconde Guerre mondiale, n’ont-ils rien tenté pour les secourir ?

L’intérêt de cette enquête romancée s’accroît d’une coïncidence, la réédition chez Robert Laffont du livre témoignage de Jan Karski, Polonais acharné à ouvrir les yeux des dirigeants alliés. Si un diplomate est au centre du roman de Tessarech, les personnages sont divers, certains de premier plan et d’autres pittoresques : Churchill, de Gaulle, Roosevelt, mais aussi Wernher von Braun, auquel le monde des fusées tient lieu de patrie, un chimiste SS, innocent complice des chambres à gaz, Karski enfin, découvrant les horreurs du ghetto de Varsovie. Donc, savait-on ? On sut, quelque mal qu’on eut à y croire. Sachant, que faire ? La réponse de nos dirigeants fut unique, et formulée la mort dans l’âme : gagner d’abord la guerre. La plus belle expression de cette indifférence assumée est mise ici dans la bouche de Roosevelt : « Nous sommes, dit-il, condamnés à faire semblant de ne pas savoir ».
Ce livre est si bien documenté qu’on s’étonne d’y découvrir une bourde militaire. En juin 40, écrit l’auteur à la page 338, « les Français  ne se battirent pas ». Oh !
Général Claude Le Borgne (cr)

Les écrivains combattantsLes Écrivains Combattantsapollinaire

18, rue de Vézelay 75008 PARIS - Tél : 01 53 89 04 37 - Fax : 01 53 89 04 00
aec(a)unc.fr
Relations | Mentions légales | Contact | Plan du site
Création du site internet Com' C'est Simple Agence de communication 91Com' C'est Simple !

Les Écrivains Combattants

18, rue de Vézelay 75008 PARIS - Tél : 01 53 89 04 37 - Fax : 01 53 89 04 00
aec(a)unc.fr
Mentions légales | Contact | Plan du site | Création Com' C'est Simple Agence de communication 91Com' C'est Simple !